En fuite, le journaliste témoigne (Le Pays d'Auge, le 16 nov. 2007)

En fuite, le journaliste témoigne (Le Pays d’Auge, le 16 nov. 2007)

En fuit, le journaliste témoigne (Le Pays d’Auge, le 16 novembre 2007)

Le lycée Gambier a accueilli Allen Yero Embalo, journaliste en Guinée-Bissau. Il a fuit son pays et est venu témoigner comme « Renvoyé Spécial ». Dans son pays, la Guinée-Bissau Allen, correspondant pour l’AFP et Radio France, enquêtait sur les narco-trafiquants. «Un jour, des hommes cagoulés sont venus chez moi, ils se sont rendus dans mon bureau, m’ont volé mes ordinateurs, mes deux caméras, mes archives vidéos, tout ! Quand je suis rentré, ils avaient laissé un mot : « la prochaine fois, on emportera ta tête » ».

Allen Yero Embalo est marié, père de six enfants. Tous partent alors se réfugier au Dakar voisin. Le 23 juillet, il s’envole pour Paris et la Maison des journalistes avec 70 euros en poche. […]

Cliquez sur l’image à coté pour lire l’article paru sur Le Pays d’Auge, le 16 novembre 2007.

 

13 ans, mitrailleuse à la main (L’Éveil de Lisieux, le 16 novembre 2007)

Correspondant pour l’agence France Presse depuis plus de 10 ans, Allen Yero Embalo a dénoncé un trafic de drogues impliquant des hauts dignitaires de l’état. Son travail d’investigation et de prévention auprès de la population a aujourd’hui rejoint le rapport de l’ONU qui révèle, depuis peu de temps, l’implication du gouvernement dans le trafic de drogues. […]

Cliquez sur l’image ci-dessous pour lire l’article paru sur L’Éveil de Lisieux, le 16 novembre 2007.

13 ans, mitrailleuse à la main (L'Éveil de Lisieux, le 16 nov. 2007)

13 ans, mitrailleuse à la main (L’Éveil de Lisieux, le 16 nov. 2007)

« Soyons réalistes, bien que le métier de journaliste soit noble, cela reste un métier… on travaille pour vivre», déclare Mondir Madfai devant un parterre de lycéens captivés. Pour vivre, oui, mais parfois au risque d’en mourir. Test est le sort de ce journaliste irakien exilé en France depuis septembre 2006. Dans son pays, comme dans beaucoup d’autres, la presse est aux ordres du pouvoir en place. Un pouvoir implacable qui censure, torture, menace, persécute ou tue ceux qui, par leur plume ou leurs paroles, opposent une résistance. […]

Par le journal du Syndicat des enseignants – UNSA, 2006

Cliquez sur l’image ci-dessous pour lire l’article.

Renvoyé Spécial 2006

 

LOGO RENVOYE SPECIAL 2015coupLa Casa de los Periodistas (Maison des journalistes – MDJ) puso en marcha la operación Renvoyé Spécial junto al Centro de Enlace de la Enseñanza y de los medios de información (CLEMI) del Ministerio de la Educación Nacional de Francia y Presstalis. Los periodistas exiliados, recibidos y protegidos por la MDJ, van al encuentro de jóvenes estudiantes de liceos de las diferentes regiones de Francia y sus territorios de ultramar. A través de sus testimonios como refugiados, los periodistas y la MDJ sensibilizan a los estudiantes en la causa de la libertad de prensa y la defensa de las democracias.

Desde su creación en 2006, este programa de encuentros se convirtió en un valioso aporte en los establecimientos escolares. Más de 10 000 estudiantes  entendieron el testimonio de los periodistas recibidos por la MDJ.

Renvoyé Spécial realizó 42 encuentros durante los años 2013 y 2014. 5 de estos eventos se lograron durante la Semana de la Prensa y los Medios de Comunicación en la escuela, del 24 al 28 de marzo de 2014. 1 200 estudiantes de 40 clases (adscritos a 15 academias educativas) estuvieron presentes. Un encuentro fue realizado por Skype con la Escuela Superior de Ferrare en Italia.

Periodistas sirios, chadianos, marfileños, sudaneses, iranís, mauritanos y chechenos explicaron a los estudiantes la dificultad de ejercer su profesión en sus países de origen.

Renvoyé Spécial tiene una riqueza excepcional. Los encuentros con los jóvenes establecen un contacto directo con la realidad mundial, genera una toma de conciencia de la importancia de la libertad de expresión y de la pluralidad en los medios de comunicación.