Le lundi 11 février 2019, la Maison des journalistes a reçu Agnès Von Der Mühll, porte-parole du ministère des affaires étrangères et Olivier Gauvin, directeur adjoint à la direction de la communication et de la presse. Ce fut l’occasion pour les journalistes et les équipes de la MDJ de parler des libertés de la presse, et pour la porte-parole de réaffirmer le soutien du ministère à la MDJ, association unique au monde.


Crédits photo : Lisa Viola ROSSI

Crédits photo : Adrien ALBERTINI

Accueillis par les journalistes résidents de la MDJ ainsi que par l’équipe de la MDJ, notamment par sa directrice Darline Cothière et le rédacteur en chef de son journal, L’œil de la MDJ, Christophe Joly, ce fut l’occasion pour Mme Von Der Mühll, prenant la relève de Romain Nadal, et M. Gauvin, de parcourir pour la première fois les couloirs de l’association et de découvrir le combat quotidien de ses occupants.


Crédits photo : Lisa Viola ROSSI

Le petit groupe, mené par Mme Cothière, est allé à la rencontre de celles et ceux engagés dans la préservation de la liberté de la presse. Tour à tour, les membres des différents pôles de l’association ont présenté les engagements, missions et futurs projets qui sont les leurs. Parmi eux, nous retrouvons l’initiative Renvoyé Spécial, programme de sensibilisation à destination de jeunes lycéennes et lycéens de toute la France auquel les journalistes résidents et anciens résidents de la MDJ prennent activement part. Également, se tiendra le 3 mai prochain l’exposition « D’ici » en partenariat avec la célèbre agence de photographie Magnum. Chaque initiative représente un organe vital de l’association, ce que Mme Von Der Mühll a parfaitement compris.

A ce propos Mortaza Behboudi, journaliste afghan ex résident de la MDJ, a commenté : « La liberté de la presse est de plus en plus menacée dans le monde entier. C’est à nous de sensibiliser le public et les jeunes pour avoir une vrai démocratie sans censure » .


Crédits photo : Adrien ALBERTINI

La visite a débouché sur la salle « La Scam » et c’est tout naturellement que les journalistes, membres de la MDJ et Mme Von Der Mühll se sont engagés dans un échange constructif autour des libertés de la presse et de la situation précaire à laquelle les journalistes exilés sont confrontés, problématiques dépassant très amplement les murs de l’association.
«  Les journalistes réfugiés doivent être soutenus pour leur permettre de continuer leur métier – a commenté Mamoudou Gaye, journaliste mauritanien -, car la liberté d’expression et de la presse est un des piliers indispensables pour la démocratie, dans leur pays comme en France ».
L’appel a été entendu puisque la mandataire du quai d’Orsay a réaffirmé son soutien et celui de son institution à ses hôtes, qui a commenté :

« C’est tellement facile en période de crise de mettre la peur entre les gens, de passer sous silence les richesses de l’immigration ».


Crédits photo : Lisa Viola ROSSI

Comme chaque année, la Mairie de Paris a rendu hommage aux journalistes de la MDJ lors d’une cérémonie organisée à l’Hôtel de Ville. Symboliquement, les 16 journalistes ont reçu la carte de «Citoyen de la Ville de Paris»

Plusieurs personnalités ont pris la parole : Patrick Klugman adjoint à la Maire chargé de toutes les questions relatives aux relations internationales et à la francophonie, Christophe Girard adjoint à la Maire de Paris pour la culture, Abnousse Shalmani marraine de la promo 2018, Christian Aubonyeau Président de la Maison des journalistes, Darline Cothière sa directrice.